Résidence de la Cie Breaked

Suzon Gheur

Nous avons eu le plaisir d’accueillir en mars l’artiste Suzon Gheur , Cie Breaked. Après quelques rencontres préalables, nous avions décidé de concrétiser les éléments scénographiques qui apparaîtront dans son prochain spectacle : TEARAWAY. Ce mot signifie littéralement arracher ou déchirer, mais un tearaway c’est aussi un vagabond ou encore quelqu’un qui ne rentre pas dans la norme.

Lire la suite de « Résidence de la Cie Breaked »

Qui a tué mon père ?

Scénographie imaginée par Boris Dambly

// Qui a tué mon père //
d’après le roman d’Édouard Louis est mis en scène par Julien Rombaux et Gwendoline Gauthier, le projet de scénographie est confié à Boris Dambly.

« L’histoire de ta souffrance porte des noms. L’histoire de ta vie est l’histoire de ces personnes qui se sont succédé pour t’abattre. L’histoire de ton corps est l’histoire de ces noms qui se sont succédé pour le détruire. »
– extrait de « Qui a tué mon père », Edouard Louis

production > maison de la culture de Tournai/maison de création
coproduction > Mars – Mons arts de la scèneL’Ancre Charleroi, Théâtre de la vie
soutiens > Fédération Wallonie-Bruxelles – Service du Théâtre (CAPT)
L’accueil en création scénographie s’est déroulé au Vaisseau en collaboration avec le centre de création de Tournai. Il s’est agit avant tout de créer une structure métallique auto-portante afin d’y insérer une façade et deux portes de garages. Une nouvelle fois une résidence très créative, avec pour le scénographe, une approche de la soudure et de l’assemblage de constructions en métal et bois. Notre deuxième accueil en cette année nouvelle.

Boris Dambly et Tyl Mariage pour un essai d’ouverture de porte…

La Cie Charlie de retour…

En décembre 2020 et janvier 2021 la Cie Charlie était de retour au Vaisseau afin de finaliser sa base scénographique dans les grandes lignes pour le spectacle Rakanyak. La scénographie de base de leur première création : un ring de boxe vintage est aujourd’hui appareillée de montants en acier verticaux et d’un toit amovible permettant de nouvelles images et de nouvelles possibilités de jeu. Les premières répétitions ont débuté au Centre des Arts de la rue et sont très prometteuses. Au sein du Vaisseau, la Cie Passeurs de Rêves poursuit sa collaboration avec la Cie Charlie au delà de la résidence et conçoit actuellement deux costumes d’ours à la fois réalistes et praticables dans de nombreuses postures. (Photo prise lors de premiers essais au CAR)

La Cie Poivre Rose en résidence

Du 5 au 16 octobre dernier, la Cie Poivre Rose, soutenue par la Maison de la Culture de Tournai pour sa nouvelle création « Lions » était en résidence au Vaisseau. Lions racontera l’affrontement d’un homme lion et d’un homme dompteur dans un langage acrobatique et clownesque résolument circassien. Les deux semaines de résidence ont permis à Camille Rolovic et Thomas Dechaufour de déployer leur scénographie et de la peaufiner. Un apprentissage rapide de différentes techniques de soudure leur a également permis de réaliser 2 podiums et divers accessoires. Souhaitons de tout coeur que la préparation du spectacle puisse se poursuivre en toute sérénité dans ces temps difficiles.

La Cie Charlie en résidence

C’est fin juin et début juillet que nous avons eu le plaisir d’accueillir notre première résidence « officielle ». La Cie Charlie, qui nous reviendra bientôt, s’est fait connaître avec un premier spectacle : Peek-a-Boo, théâtre de rue burlesque et acrobatique. Nous travaillons actuellement sur un nouveau projet baptisé Rakanyak dont la scénographie est élaborée à partir de celle du précédant spectacle, une transformation de la matière en quelque sorte, pour faire vivre aux personnages une nouvelle aventure…

Pour en savoir un peu plus : https://www.compagniecharlie.be/fr